Covid-19 : les pompiers marseillais arrivent en Moselle pour traquer les variants

Les pompiers marseillais vont intervenir en Moselle pour traquer les variants. "Un renfort et surtout un savoir-faire très attendu ici, explique Laura Striano, journaliste pour France Télévisions en duplex depuis Metz (Moselle). Dès cette après-midi, les marins-pompiers de Marseille (Bouches-du-Rhône) vont pouvoir se mettre à l’œuvre." Depuis le début de la pandémie, ces derniers sont en effet "à la pointe en matière de lutte" et ont été "parmi les premiers à réaliser des prélèvements des eaux usées pour tenter de mettre en lumière l’ampleur de la diffusion du virus".Adapter la campagne de dépistageLe principe de la manœuvre est simple. "Dans les égouts, un échantillon d’environ quatre millilitres d’eau usée est prélevé, il part directement en analyse ensuite, auprès de la cellule d’identification" avec l’objectif "de traquer la présence du Covid-19 et surtout de ses variants", ajoute la journaliste. Le nombre de cas explose en effet dans le département, avec des estimations à une centaine de cas par jour "sur l’ensemble du territoire". Cette cartographie permettra aux autorités "de mener une campagne de dépistage efficace quartier par quartier", conclut Laura Striano.