Covid-19 : "Les policiers ne vont pas aller voir si vous êtes six ou si vous êtes sept à table" pour le réveillon, assure Marlène Schiappa

franceinfo
·2 min de lecture

Le gouvernement souhaite éviter les rassemblements et fêtes clandestines le 31 décembre. Pour autant, "il n'y a pas de loi qui dit que vous devez être six", déclare sur franceinfo la ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté.

Au soir du Nouvel An, "Les policiers ne vont pas aller frapper chez les gens pour voir si vous êtes six ou si vous êtes sept à table et mettre des amendes s'il y a une septième personne, puisque ça ne relève pas de la loi", a déclaré Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté, jeudi 31 décembre sur franceinfo.

"Les rassemblements de fêtes privées à domicile, ça ne relève pas du champ légal, il n'y a pas de loi qui dit que vous devez être six", rappelle la ministre. "C'est une mesure de bon sens et c'est une demande qui est formulée. Ce n'est pas pour faire plaisir au gouvernement, c'est pour soi, pour ne pas propager la pandémie."

C'est vraiment une demande des autorités sanitaires de faire en sorte d'être au maximum six adultes à table.

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté à franceinfo

En revanche, les forces de l'ordre pourront intervenir et sanctionner "tout ce qui relève de la loi et tout ce qui peut être un trouble à l'ordre public. Si on a, comme on l'a entendu dans d'autres pays, des rassemblements avec 150 personnes, il peut y avoir des sanctions puisque là on est manifestement dans quelque chose qui contrevient aux mesures qui ont été décidées", explique Marlène Schiappa.

La ministre rappelle également que le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi