Covid-19 : les policiers et enseignants de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner

La campagne de vaccination contre le Covid-19 continue de s’accélérer en France. Samedi 17 avril, plusieurs professions ont pu se faire vacciner, à l’image des policiers, des gendarmes, des surveillants pénitentiaires, des agents des écoles ou même des professeurs âgés de plus de 55 ans. Un véritable soulagement pour une enseignante vaccinée à Montpellier dans l’Hérault. "Ce sera plus facile de reprendre le travail. On aura moins de soucis à se demander si on est en contact avec des gens qui l’ont eu", témoigne-t-elle. Des personnes refusent de se faire vacciner avec AstraZeneca 400 000 personnes de plus de 55 ans sont concernées par cette nouvelle phase de la vaccination contre le Covid-19 en France. En revanche, certains ne cachent pas leur déception lorsqu’ils constatent que c’est parfois le vaccin AstraZeneca qui leur est proposé. "On nous prend pour qui ? Ils ne peuvent pas refiler l’AstraZeneca et ils vont nous le refiler, c’est ça ?", s’agace un homme à Marseille (Bouches-du-Rhône). Désormais, ce sont les 40 000 marins pêcheurs français qui demandent à avoir accès au vaccin.