Covid-19 : point d’étape sur les effets de la vaccination en Israël

En Israël, les deux tiers de la population ont reçu les deux doses du vaccin et "on s’aperçoit déjà d’un effet très encourageant", rapporte le médecin et journaliste Damien Mascret, présent lundi 22 février sur le plateau du journal de 20 Heures. Une étude, publiée lorsqu'un quart de la population avait reçu les deux doses du vaccin, relève en effet "90 % de réduction du risque d’infection".Réduction des hospitalisations Le vaccin freine les contaminations, mais aussi les décès et les hospitalisations. "C’était quand même l’objectif prioritaire avec les vaccins de réduire ces fameux cas graves, ces fameuses hospitalisations et éventuellement les décès, ajoute le médecin. Là aussi, les données qui ont été accumulées en Israël nous montrent qu’il y a effectivement une réduction des cas graves et des hospitalisations, puisque 95 % des personnes hospitalisées sont des gens qui n’étaient pas vaccinés, et 95 % des gens qui décèdent du Covid sont également des personnes qui n’étaient pas vaccinées."