Covid-19: plusieurs mois de restrictions en perspective en Allemagne, selon le ministre de l'Economie

AL
·2 min de lecture
Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier attend le début d'une réunion du gouvernement, le 15 juillet 2020 à Berlin - Michael Kappeler © 2019 AFP
Le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier attend le début d'une réunion du gouvernement, le 15 juillet 2020 à Berlin - Michael Kappeler © 2019 AFP

L'Allemagne pourrait connaître encore quatre à cinq mois de restrictions en raison de la pandémie de coronavirus, a estimé dimanche le ministre allemand de l'Economie Peter Altmaier, douchant les espoirs d'une fin rapide des restrictions mises en place il y a deux semaines.

"Le nombre de contaminations est encore bien trop haut, bien plus haut même qu'il y a deux semaines", a déclaré Peter Altmaier à l'hebdomadaire dominical Bild am Sonntag, avant une réunion du gouvernement lundi pour évaluer les progrès des mesures de restriction.

"Nous devrons vivre avec des précautions considérables et des restrictions pendant au moins les quatre ou cinq prochains mois", a-t-il encore dit. "De nombreuses personnes espèrent maintenant de façon compréhensible un relâchement (des restrictions), une réouverture des restaurants et cinémas. Mais en raison des taux d'infection encore bien trop élevés, nous avons peu de marge de manoeuvre".

Appels à fermer les écoles

L'Allemagne a imposé depuis début novembre de nouvelles restrictions, qui prévoient la fermeture pendant un mois au moins de toute une série d'établissements, dans la gastronomie, les loisirs, le sport et la culture. La courbe des nouvelles infections au Covid-19 s'est depuis aplatie, mais le nombre de nouveaux cas par jour reste élevé, avec un record de plus de 23.000 recensés vendredi.

Les restrictions approuvées par la chancelière Angela Merkel et les dirigeants des 16 Etats allemands sont provisoirement en place jusqu'à la fin novembre. Mais les dirigeants se réuniront à nouveau lundi pour décider s'ils doivent les étendre ou introduire des restrictions plus strictes. Les appels à fermer les écoles ou à passer à davantage de cours en ligne se sont notamment multipliés.

"Nous entrons dans une situation dans laquelle le fonctionnement de l'école devient à haut risque pour les enfants, les enseignants, les parents et les grands-parents", a déclaré l'épidémiologiste et député social-démocrate Karl Lauterbach, dans un entretien avec les journaux du groupe de presse Funke.

Plusieurs manifestations "anti-masques" se sont déroulées samedi en Allemagne, dont une, à Francfort, a été marquée par l'utilisation de canons à eau visant des contre-manifestants.

790.503 cas de coronavirus

L'Allemagne a enregistré un total de 790.503 cas de coronavirus, dont 12.485 décès, selon l'Institut de veille épidémiologique Robert Koch (RKI). Le nombre de patients en soins intensifs est passé de 360 début octobre à plus de 3.300 actuellement.

L'Autriche voisine, qui a aussi imposé de nouvelles restrictions début novembre, la mise en place d'un couvre-feu et la fermeture des restaurants, hôtels, institutions culturelles et sportives, a annoncé samedi que les écoles et les commerces non-essentiels fermeraient à partir de mardi.

Article original publié sur BFMTV.com