Covid-19 : plusieurs indicateurs sont à la baisse mais les variants gagnent du terrain

La France se trouve dans une situation étrange. D’un côté, plusieurs indicateurs sont en baisse concernant le Covid-19, à l’instar du nombre de nouveaux cas et du nombre d’admissions en réanimation. Toutefois, les variants gagnent du terrain. À Wormhout (Nord), une file d’attente s’allonge, vendredi 19 février, devant un centre de dépistage. La situation préfigure-t-elle ce qui va se passer dans l’Hexagone ? Le variant anglais très virulent Dans ce département, le variant anglais représente plus de 75 % des cas détectés. Dans 12 départements, ce taux s’élève également à plus de 50 % des nouvelles contaminations. Dans 28 autres départements, les chiffres sont compris entre 30 et 50 %. Une habitante du Nord se dit "très stressée" par ce constat. "Le moindre mal de gorge ou de tête, on a peur. On commence à en avoir marre", ajoute-t-elle. Malgré tout, Olivier Véran, ministre de la Santé, a tenu à rappeler le 18 février, qu’un "fort taux de variant ne s’accompagne pas toujours, en tous cas pas au début, d’une augmentation du nombre des contaminations".