Covid-19 : "Nous sommes pleins d'espoir", mais "il faut faire preuve de raison", pour éviter la troisième vague, explique le médecin Patrick Goldstein

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous sommes pleins d'espoir", mais "il faut faire preuve de raison", pour éviter la troisième vague épidémique de Covid-19, a indiqué Patrick Goldstein, chef du pôle urgences et du Samu au CHRU de Lille, sur franceinfo jeudi 19 novembre. "Dans Lille intramuros", le taux d'incidence est "aux alentours de 450 avec la métropole lilloise dans ces chiffres-là, il y a de bonnes raisons d'être optimiste", a-t-il ajouté. Cependant "il va falloir faire preuve de raison, faire preuve de très grande prudence à l'intérieur des maisons", car "une grande part de ces contaminations sont des contaminations familiales".

franceinfo : Est-ce que chez vous la tension est toujours très forte ? Ou bien elle commence à baisser ?

Patrick Goldstein : Alors nous sommes pleins d'espoir. Effectivement, le taux d'incidence diminue de manière importante dans la métropole lilloise. Il y avait sur des villes comme Roubaix, une incidence qui était supérieure à 1 300, nous sommes aujourd'hui aux alentours de 700 ou 800. Dans Lille intramuros, c'est aux alentours de 450 avec la métropole lilloise dans ces chiffres-là, il y a de bonnes raisons d'être optimiste. C'est un optimisme mesuré et attentif. Pour vous parler de mon institution, du CHU de Lille. Il y a encore 200 patients Covid positifs au CHU de Lille et parmis eux, il y en a 100 qui sont en réanimation, ce qui sous-entend que la tension est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi