Covid-19: plainte d'un médecin d'Amiens assailli de commentaires haineux après une vidéo pro-vaccin

·2 min de lecture
Des flacons contenant le vaccin Comirnaty développé par Pfizer et BioNTech. (photo d'illustration) - Pascal Pochard Casabianca
Des flacons contenant le vaccin Comirnaty développé par Pfizer et BioNTech. (photo d'illustration) - Pascal Pochard Casabianca

Un médecin du CHU d'Amiens a déposé plainte après avoir reçu un flot de commentaires haineux à la suite de la publication sur Facebook d'une vidéo incitant à se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-il indiqué ce lundi à l'AFP.
Le Dr Michel Slama, chef adjoint du service de médecine intensive-réanimation du CHU d'Amiens, avait publié le 18 juillet sur sa page Facebook dans le but d'expliquer que "le vaccin est le seul rempart contre les formes graves et les décès dus au coronavirus" et de "pousser tout le monde à aller se faire vacciner".

Cette vidéo a suscité une "déferlante" de commentaires, dont certains traitant le médecin de "nazi" et une photo de lui avec une croix gammée sur le front, a-t-il expliqué, confirmant une information de France Bleu Picardie.

Vers des poursuites judiciares ?

"J'ai essayé de dépersonnaliser ces actions en me disant qu'il s'agissait de groupuscules qui travaillaient probablement avec des hackers", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas obligatoirement une attaque contre moi, c'est plutôt utiliser mon image pour décrédibiliser la vaccination." "Vu le contexte, cette affaire sera naturellement suivie de très près", a indiqué le procureur de la République d'Amiens Alexandre de Bosschère, alors que le Dr Slama devait encore se rendre au commissariat mardi pour signer sa plainte, déposée par internet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le Dr Slama a depuis reçu de nombreux messages de soutien."Trop violent et trop stupide, je ne voulais pas rentrer dans ces polémiques négationnistes mais trop, c'est trop alors solidarité absolue avec le Professeur Michel Slama réanimateur à Amiens insulté et traité de nazi. Comment-ose-t-on? Où est-on?" a tweeté le chef des urgences et du Samu du Nord, Patrick Goldstein.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles