Covid-19 : les pilotes d’avion veulent être vaccinés en priorité

Certains pilotes d’Air France menacent de ne pas accepter les vols en direction de l’Inde, du Brésil ou d’Afrique du Sud s’ils ne sont pas vaccinés rapidement contre le Covid-19. Frédéric Bonhomme, pilote long courrier, fait deux escales par semaine en Inde, et craint d’être contaminé à chaque voyage. "Quand arrive à destination en Inde, on passe 48 heures sur place à l’hôtel, on transite par l’aéroport, on est en contact avec les personnels de l’aéroport, policiers, douaniers, etc., on transite vers l’hôtel en bus, les bus ne sont pas forcément désinfectés, on est amené à contracter le virus et surtout à le ramener à la maison en France", estime-t-il. Le ministère des Transports a transmis la demande Selon le syndicat des pilotes d’Air France, les pilotes et le personnel navigant, soit 12 000 personnes, doivent être vaccinés en priorité. "Dans un cockpit d’avion, on est les uns sur les autres, on dort dans les mêmes couchettes, c’est très compliqué d’assurer notre propre protection", explique Philippe Evain, pilote, qui ajoute que les pilotes n’ont pas de test PCR à l’aller ou au retour dans la plupart des cas. Le ministère des Transports attend le feu vert du ministère de la Santé pour intégrer la profession à la liste des personnes prioritaires.