Covid-19 : le pic de la septième vague est passé, les contaminations en baisse

Ce jeudi marquait la dernière conférence de presse du conseil scientifique, dissous le 31 juillet prochain . Son président, Jean-François Delfraissy, a annoncé une dernière bonne nouvelle sur le front du Covid-19  : le pic de la septième vague est passé en France, puisque jeudi, on recensait 80.000 cas positifs. À titre de comparaison, il y a sept jours, on comptait près de 120.000 cas. C'est donc une baisse de 30%. Autre chose importante, le taux de reproduction du virus est passé à 0,8%. Si ce taux est supérieur à 1, l'épidémie se développe. En revanche, s'il est inférieur, l'épidémie régresse.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Hospitalisations toujours en hausse

Pour le moment, difficile de dire si l'on va rester à un nombre de contaminations élevé , donc sur un plateau, ou si l'on va retomber à un niveau faible d'infection quotidienne comme au mois de mai.

À l'hôpital, en revanche, les hospitalisations sont toujours en hausse, puisqu'il y a un décalage d'environ 15 jours entre la baisse des cas de coronavirus et la baisse des entrées à l'hôpital. Il y a en moyenne aujourd'hui 1.450 nouvelles hospitalisations chaque jour, et 136 entrées quotidiennes en soins critiques. C'est en hausse de 8% par rapport à la semaine dernière. Le conseil scientifique prévoit même des tensions dans les hôpitaux, dans les zones touristiques comme le Sud-Ouest. Le pic à l'hôpital est attendu pour la fin du mois.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles