Covid-19: le pic de la seconde vague sans doute franchi en France

·2 min de lecture

Le pic épidémique de la seconde vague de Covid-19 a vraisemblablement été franchi en France, a indiqué vendredi l'agence sanitaire Santé publique France.

Le pic épidémique de la seconde vague de Covid-19 a vraisemblablement été franchi en France, a indiqué vendredi l'agence sanitaire Santé publique France, qui appelle toutefois à maintenir les "mesures de prévention". "Même si les indicateurs restent à des niveaux élevés, leur observation suggère que le pic épidémique de la seconde vague a été franchi", a expliqué l'agence sanitaire dans un communiqué accompagnant la publication de son point épidémiologique hebdomadaire.

Lire aussi :Vers un report du "Black Friday", l'arrivée des vaccins se précise... le point sur le coronavirus

"Il faut rester très vigilant car un franchissement du pic épidémique ne signifie pas du tout une fin d'épidémie, on a juste passé un cap", a prévenu une experte de Santé publique France, Sophie Vaux, lors d'une conférence de presse en ligne. Pour autant, selon l'agence sanitaire, "les résultats actuels permettent de constater une diminution franche de tous les indicateurs, plus marquée dans les premières métropoles mises sous couvre-feu".

Les couvre-feux ont eu un effet

Santé publique France estime que ces mesures ont eu "un effet direct": c'est en effet ce que semble prouver "la temporalité entre la mise en application du premier couvre-feu et l'inversion de la tendance une dizaine de jours plus tard".

Les premiers couvre-feux avaient démarré le 17 octobre dans certaines métropoles (dont Paris, Lyon ou Marseille), au moment où commençaient les vacances de la Toussaint. La deuxième salve de couvre-feux avait débuté dans d'autres métropoles (dont Nice) le 24 octobre. Puis le confinement avait pris effet dans toute la France à partir du 30 octobre.

Pour la semaine du 9 au 15 novembre, on observe une baisse simultanée du nombre de nouveaux cas de(...)


Lire la suite sur Paris Match