Covid-19 : le pic de patients en réanimation a dépassé celui de la deuxième vague

Un patient du service de réanimation de l'hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) se réveille, lors de la venue de France Télévisions. Un peu d'espoir dans ce service saturé. Par rapport aux deux premières vagues, le profil des malades a changé : ils sont en effet beaucoup plus jeunes. "Dans le service, nous avons trois trentenaires, nous avions trois quadragénaires (...). La moyenne d'âge est de 50 ans, donc c'est plus de 15 ans de moins par rapport à la première vague", explique le docteur Daniel Da Silva, chef du service de réanimation de l'hôpital Delafontaine. Ces patients sont parfois sans comorbidités, ce qui déroute les soignants. 4 974 patients en réanimation Les soignants craignent de devoir trier les patients. "Les jours passent et la tension hospitalière va crescendo. Les soignants, en prise directe avec le terrain, s'inquiètent à juste titre. L'occupation des lits de réanimation est désormais supérieure à celle de la seconde vague", assure la journaliste de France Télévisions Sandrine Aramon, sur le plateau de France 3. Ils sont actuellement 4 974, contre 4 903 au plus fort de la deuxième vague.