Covid-19 : Pfizer va réduire temporairement les livraisons de son vaccin en Europe jusqu'à début février, plusieurs pays expriment leur inquiétude

franceinfo avec AFP et Reuters
·1 min de lecture

L'impact sera-t-il de nature à ralentir la vaccination des Européens ? Le laboratoire américain Pfizer, qui fabrique avec BioNTech l'un des deux vaccins contre le Covid-19 actuellement autorisés en Europe, a annoncé vendredi 15 janvier qu'il devrait réduire temporairement les livraisons de nouvelles doses aux pays du continent, "de fin janvier à début février". Il explique cette décision par les conséquences de travaux destinés à augmenter la capacité de production de l'usine de Puurs, en Belgique.

Les modifications à effectuer dans la structure de production "nécessitent des approbations réglementaires supplémentaires" et il pourra y avoir en conséquence "des fluctuations dans les calendriers de commandes et de livraisons dans l'usine de Puurs dans un avenir proche", explique l'entreprise dans un message transmis à l'AFP.

Pfizer promet de rattraper le retard d'ici fin mars

"Cela permettra une augmentation significative des doses disponibles pour les patients à la fin février et en mars", assure Pfizer dans une autre déclaration, à Reuters cette fois.

L'entreprise rappelle avoir pour nouvel objectif de produire 2 milliards de doses de ce vaccin en 2021, contre 1,3 milliard auparavant. C'est également ce qu'a annoncé son partenaire allemand BioNTech, qui prépare l'ouverture en février d'une nouvelle usine en Allemagne.

"J'ai immédiatement appelé le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi