Covid-19 : peut-on mesurer les effets du couvre-feu instauré dans plusieurs métropoles ?

franceinfo
·1 min de lecture

Au terme d'une semaine marquée par le confinement et l'attentat islamiste meurtrier de Nice, des bonnes nouvelles arriveraient-elles enfin ? Des spécialistes des données notent que le taux d'incidence (le nombre de cas positifs au Covid-19 sur 7 jours pour 100 000 habitants) baisse ou progresse moins vite dans certaines villes françaises. Plus précisément dans les agglomérations placées sous couvre-feu dès le samedi 17 octobre (Paris, Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Saint-Etienne, Rouen, Montpellier, Toulouse). Convient-il de se réjouir pour autant ? Voilà ce qui est constaté, et pourquoi il est trop tôt pour en tirer des conclusions.

Des tendances à la baisse

"Le couvre-feu semble enfin montrer ses effets", se réjouit, sur Twitter, Guillaume Rozier, fondateur du site CovidTracker, qui propose des graphiques basés sur les données de Santé publique France et de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques).

L'infographie montre en effet une baisse du taux d'incidence entre le 25 et le 28 octobre à Saint-Etienne, Lille, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi