Covid-19 : peut-on se fier à l'étude américaine qui donne les principaux lieux où circule le virus ?

franceinfo
·1 min de lecture

Quelle est cette étude citée par Marine Le Pen ou encore Olivier Véran, sur les lieux où l’on risque le plus d’attraper le Covid-19 ? La présidente du Rassemblement national déclarait dimanche 15 novembre sur BFMTV qu’une étude américaine "a conclu que le risque de contamination dans les petits commerces était très faible". Autre interprétation de cette même étude du ministre de la Santé, ce mardi 17 octobre, sur BFMTV, pour cette fois énumérer les principaux lieux où l’on est susceptible d’attraper le virus : "les restaurants, les salles de sports, les bars, les offices religieux." Alors de quoi parle cette étude et ses résultats sont-ils valables en France ? On vous répond.

Une étude scientifique pour déterminer les principaux lieux de diffusion du Covid-19

Oui cette étude existe, elle a été publiée le 10 novembre sur la revue scientifique Nature, mais les données collectées ne sont pas récentes, elles datent de mars à mai dernier. Son objectif annoncé est de créer un modèle qui peut prédire comment le Covid-19 se propage dans les villes. Pour réaliser cette étude, des chercheurs de l’Université de Stanford, Cambridge et Northwerstern ont utilisé les données de localisation des téléphones portable de 98 millions d’Américains, à partir des données de SafeGraph, dans les 10 plus grandes métropoles des États-Unis : Atlanta, Chicago, Dallas, Houston, Los Angeles, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi