VIDEO. Covid-19 : les petits hôtels familiaux ont mieux résisté à la crise

Malgré l'épidémie de Covid-19, les petits hôtels comme le Belle Vue à Bormes-Les-Mimosas (Var) continuent d'enregistrer des réservations. "Il faut savoir que j'ai fait 25 % de remise sur mes prix et que ça facilite les réservations aussi", confie Jean-Marc Auger, propriétaire de l'hôtel. Pour réduire ses coûts, le patron n'a pas repris ses dix CDD. Désormais, il assume seul toute l'intendance. Des pertes moins importantes que chez les grands groupes Après avoir nettoyé les chambres, Jean-Marc Auger passe en cuisine. Des plats chauds sont servis tous les soirs ; un petit plus apprécié des clients. "C'est tout un petit luxe, tous ces petits à-côtés. On se sent un peu à la maison", affirme un client de passage. En 2020, les hôtels indépendants ont mieux résisté à la crise. Ils ont enregistré une perte moyenne de 34 % de leur chiffre d'affaires, contre une baisse d'environ 60 % pour les grands groupes hôteliers. Les hôtels familiaux misent dorénavant sur les vacances de Pâques pour faire la différence avec ces grands groupes.