Covid-19 : les petits commerces épargnés par les nouvelles mesures sanitaires

Dans les rues du quartier de Montmartre, à Paris, samedi 30 janvier, le soulagement domine chez les petits commerçants, qui souhaitaient rester ouverts. Le scénario d'une fermeture pendant les soldes était cauchemardesque. "On a pas mal de stocks, parce qu'avec le confinement en novembre, on a dû fermer. On est vraiment contents de pouvoir continuer à être ouverts pour pouvoir écouler ce stock", confie Guillaume Alcan, cofondateur de M. Moustache. "Je n'ai jamais vu ça" Déjà éprouvé par les manifestations des Gilets jaunes, puis des grèves contre la réforme des retraites, le quartier est en danger selon Brice Moyse, président de l'Association des commerçants Lepic Abbesses : "On commence à voir aux Abbesses de plus en plus de boutiques qui restent à céder et à louer, je n'ai jamais vu ça sur le quartier". Selon lui, beaucoup de boutiques ne survivraient pas à un troisième confinement.