Covid-19: perte record de 8 milliards d'euros pour Renault en 2020

·1 min de lecture

C'était attendu au vu de la chute de ses ventes au niveau mondial. Le constructeur automobile Renault enregistre une perte record de 8 milliards d'euros pour l'année 2020. Une année marquée par la crise sanitaire durant laquelle tout le secteur automobile a souffert.

Un premier semestre marqué par les confinements et forcément fatal pour Renault : le groupe enregistre une perte de 7,3 milliards d'euros sur ses six premiers mois.

La principale explication, c'est que le partenaire japonais Nissan détenu a énormément perdu. La contribution de Renault à cette entreprise associée a coûté cher : 4,9 milliards d'euros.

L'autre cause de cette perte de chiffre d'affaires, ce sont des ventes en chute libre de 21,3% au niveau mondial. Du jamais vu pour le groupe qui était déjà sur une mauvaise pente avant la pandémie. Renault a limité la casse au second semestre, ce qui fait dire aux syndicats que les résultats ne sont pas si mauvais qu'attendus.

Le groupe a récemment présenté son plan stratégique. Il va produire moins, être plus économe et ne viser que les marchés rentables pour « redresser ses marges ».

► À lire aussi : Coronavirus: l'industrie automobile mondiale en chute libre

Un plan d'économie de 2 milliards d'euros sur trois ans est en cours avec près de 15 000 suppressions de postes prévues dans les différentes usines. Le groupe proposera de ne pas verser de dividendes aux actionnaires au titre de l'année 2020.