Covid-19 et perte d'odorat : qu'est-ce que l'OSTMR, cette méthode de rééducation olfactive ?

·2 min de lecture

L'OSTMR est une méthode de rééducation de l'odorat personnalisée, développée par une neuropsychiatre biochimiste. Elle est particulièrement adaptée pour les professionnels des odeurs (parfumeurs, chefs, etc.), démunis par leur perte d'olfaction après un Covid-19.

L'OSTMR, ou thérapie par stimulation olfactive et reconstruction de la mémoire, est une méthode de stimulation olfactive pour réveiller une réponse émotionnelle. L'un de ses protocoles permet la rééducation olfactive après perte d'odorat (ou anosmie), à l'origine pour les patients atteints de cancer. Depuis l'arrivée du Covid-19, cette méthode a été adaptée et rencontre un franc succès auprès des 80% de patients démunis par la perte de leur olfaction.

Une méthode qui servait à rééduquer l'odorat après chimiothérapie

Spécialiste des substances odorantes, la neuropsychiatre et biochimiste Olga Alexandre a développé en 2014 la méthode OSTMR (Olfactory Stimulation Therapy and Memory Reconstruction, en anglais), soit "thérapie par stimulation olfactive et reconstruction de la mémoire". "En employant bien les odeurs, on peut travailler sur la mémoire autobiographique et soigner beaucoup de choses", explique-t-elle. En Biélorussie, son pays natal, elle a commencé notamment par soigner le stress, le deuil, les troubles anxieux ou encore la gestion de la douleur des patients atteints de maladies incurables, dont des cancers, en soins palliatifs pédiatriques. C'est face aux dysosmies (problèmes d'odorat, dont les anosmies) que peuvent provoquer les chimiothérapies qu'elle a eu l'occasion de mettre au point le protocole OSTMR de prise en charge des troubles de l'odorat, qui a fait l'objet d'une étude en 2016 sur 135 patients. L'OSTMR comprend aujourd'hui 14 protocoles dirigés vers de multiples pathologies, relevant de la psychothérapie (trauma, stress, burn-out etc), du coaching ou de la médecine.

Un protocole adapté aux défis particuliers du Covid-19

Avec l'arrivée du Covid-19, la Dr Alexandre commence à avoir des demandes des professionnels de l'odorat : chefs, parfumeurs, sommeliers... "Pour eux, c'était une catastrophe", appuie-t-elle. Elle revoit alors son protocole OSTMR et l'adapte. "Les symptômes du Covid-19 sont particuliers : plus de fatigue, une sécheresse nasale et[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles