Covid-19 : les personnes fragiles de 65 à 74 ans pourront se faire administrer le vaccin AstraZeneca

Le vaccin du laboratoire AstraZeneca était jusqu’ici ouvert aux personnes de 50 à 64 ans atteintes de comorbidités. Désormais, les personnes de 65 à 74 ans les plus fragiles vont pouvoir être vaccinées par leur médecin. Ces oubliés de la vaccination représentent 2,5 millions de personnes. "Enfin on va peut-être pouvoir enlever ce carcan qui pèse sur notre santé", confie une passante à Reims (Marne). Deux études rassurantes Les résultats rassurants de deux études menées en Ecosse et en Angleterre, ont poussé la Haute Autorité de santé à élargir la population concernée. "Ce vaccin est efficace pour la prévention des hospitalisations et des formes symptomatiques, notamment chez les personnes âgées", selon le professeur Daniel Floret, vice-président de la commission des vaccinations de la Haute Autorité de santé. L’objectif des autorités de santé est d’atteindre 9 millions de personnes vaccinées, tous vaccins confondus, à la fin du mois de mars.