Covid-19 : ces patients qui ont vécu une évacuation sanitaire

Le 26 mars 2020, des ambulances transféraient 20 patients gravement atteints par le Covid-19 vers la gare de Strasbourg (Bas-Rhin), pour qu’ils soient pris en charge dans d'autres hôpitaux de l’Ouest de la France. Serge Reeg faisait partie des passagers du TGV médicalisé. Plongé dans le coma, il avait rouvert les yeux à 900 kilomètres de chez lui. Il a fait de cette expérience un livre. Des centaines de patients Des centaines de patients du Grand-Est ont ainsi été transférés au plus fort de la crise, aux quatre coins du pays. Certains se sont même retrouvés en Allemagne ou en Suisse. Joseph Lestingui, lui, s’est retrouvé en Suisse. "Je me vois dans l’ambulance et ensuite, franchement, je ne me souviens plus de rien", raconte-il. "Une fois réveillé, j’ai vu que le personnel parlait allemand. (...) J'étais bien suivi, bien soigné, bien entouré. Le personnel était vraiment au petit soin." Pour la plupart plongés dans le coma, ces patients n'ont eu aucune idée de la complexité de l'opération de transfert. En trois semaines, l'hôpital de Colmar (Haut-Rhin) aura transféré 135 patients. 25% d’entre eux ont succombé à la maladie.