Covid-19 : le pass sanitaire en entreprise sera-t-il la nouvelle norme ?

·1 min de lecture
© BERTRAND GUAY / AFP

Montrer son pass sanitaire avant d'entrer sur son lieu de travail pourrait bien devenir la nouvelle norme. Interrogé sur ce sujet samedi sur France Inter, le ministre de la Santé, Olivier Véran, ne s'est pas opposé à l'idée "d'un pass sanitaire pour aller travailler".

Le pass sanitaire sera-t-il bientôt obligatoire dans les entreprises pour contrer le Covid-19 ? C'est la question épineuse évoquée ce week-end par le ministre de la Santé, Olivier Véran. Une question qui sera abordée lundi lors d'une réunion entre la ministre du Travail, Élisabeth Borne et les partenaires sociaux. Cette mesure, déjà mise en place en Italie ou en Allemagne, pourrait représenter un véritable casse-tête pour les entreprises.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Le chef d'entreprise n'est pas un gendarme"

Devoir montrer patte blanche tous les matins pour franchir la porte du bureau, inefficace et surtout bien trop compliqué à mettre en place sur le terrain, argumente Yves Veyrier, secrétaire général du syndicat Force ouvrière. "Qui va contrôler et comment ? Dans les grandes entreprises, il y a effectivement un accueil à l'entrée des établissements. Mais dans les très petites entreprises, chez un artisan ou une profession libérale, ça pose plus de problèmes d'application d'effectivité qu'autre chose, j'en ai l'impression", avance-t-il.

>> LIRE AUSSI - Protocole sanitaire en entreprise : règles renforcées dans les cantines, les pots déconseillés

"Une mesure qui doit être encadrée, limitée", répète Bernard Cohen-Hadad. Pour le président de la Confédération des petites et moyennes entreprises d'Île-de-France, le contrôle du poste ne doit surtout pas sanctionner les employeurs. "Le chef d'entreprise n'est pas un gendarme. Il ne fau...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Alain Fischer évoque la mise en place du pass vaccinal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles