Covid-19 : le Parlement adopte définitivement le budget 2021, bouleversé par la crise sanitaire

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

A voté. Le Parlement a définitivement adopté, jeudi 17 décembre, le budget 2021 et ses vertigineuses dépenses d'urgence et de relance face à la crise sanitaire du coronavirus. L'Assemblée nationale a soutenu ce projet de loi de finances par 91 voix contre 33. Les groupes d'opposition de gauche comme de droite ont voté contre, sauf l'UDI. Voici ce qu'il faut retenir de ce budget de crise.

Une dette record

En pleine tempête du Covid-19, le gouvernement a dû revoir à la baisse ses prévisions économiques durant l'examen du budget. Après une récession attendue à 11% du PIB en 2020, le projet de loi de finances table sur un rebond économique de 6% du PIB en 2021, un déficit de 8,5% et une dette qui s'envole à 122,4% du PIB. La Banque de France estime ainsi de son côté que le PIB rebondirait plutôt de 5% l'an prochain.

Des aides d'urgence

Pour poursuivre le soutien aux secteurs les plus touchés par la crise comme la restauration, l'événementiel ou encore les loisirs, le gouvernement avait annoncé le 11 décembre la mobilisation de plus de 20 milliards d'euros d'aides d'urgence dans le budget 2021. Au total, ce sont près de 11,4 milliards d'euros qui doivent être consacrés au chômage partiel, contre 6,5 prévus initialement.

Le reste de l'enveloppe doit servir à de nouvelles (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi