Covid-19 : un paquebot dont personne ne veut

Un navire de l'armée thaïlandaise se trouve sous les fenêtres du paquebot de croisière MS Westerdam. Il escorte les 2 250 personnes présents à bord en dehors des eaux du pays. Après 12 jours d'errance, c'est une nouvelle déconvenue pour les passagers d'une croisière de luxe partie de Hong Kong le 1er février. Après le Japon, les Philippines et l'île américaine de Guam, les ports de la Thaïlande refusent d'accueillir le bateau, par crainte de cas de Covid-19. Le Cambodge pourrait accueillir le bateau Pourquoi ce bateau battant pavillon néerlandais est-il devenu si indésirable ? Selon l'armateur américain Holland America Line, aucun des passagers n'est malade. Des contrôles de température sont effectués régulièrement. À bord, les 1 450 vacanciers s'occupent comme ils peuvent, mais certains commencent à craindre pour leur santé. Le paquebot se dirige vers le Cambodge qui pourrait enfin l'autoriser à accoster.