Covid-19 : la pandémie aura un impact "à long terme" sur la santé mentale

·1 min de lecture

La pandémie de coronavirus aura un impact "à long terme" sur la santé mentale des populations, a averti jeudi l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à l'occasion d'une réunion à Athènes de ministres et responsables de la Santé. "De l'anxiété liée à la transmission du virus, à l'impact psychologique des confinements et de l'auto-isolement, aux conséquences liées au chômage, aux difficultés financières et à l'exclusion sociale, (...), tout le monde est affecté d'une manière ou d'une autre", estime l'OMS, dans un communiqué. La pandémie aura un "impact à long terme et d'une grande portée", prévient l'organisation. 

Un stress lié aux confinements et aux inégalités 

"Nous parlons d'un composant-clé de notre santé. Il requiert une action maintenant" des gouvernements, a exhorté le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à l'ouverture à Athènes d'un forum de deux jours des ministres de la région Europe de l'OMS, qui inclut 53 pays. "Nous devons parler ouvertement de la stigmatisation qui accompagne la santé mentale", a-t-il ajouté, en présence d'une dizaine de ministres, les autres suivant la rencontre par visioconférence. Pour Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, "il n'y a aucune excuse pour prendre du retard".

L'OMS estime que "ce n'est pas juste la contamination, ou la peur d'être contaminé qui a affecté la santé mentale de la population". Mais "le stress procuré par les inégalités socio-économiques et les effets de la quarantaine, du confinement,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles