Covid-19 : le Pérou réévalue son nombre de morts de 69 000 à 180 000

·2 min de lecture

Suivant les recommandations d'un conseil d'experts, le Pérou a décidé de modifier les critères d'enregistrement des décès liés au Covid-19 dans le pays. Conséquence : le nombre a été réévalué fortement à la hausse, passant de 69 000 à 180 000.

Plus de deux fois plus. Le Pérou a réévalué lundi 31 mai le nombre de personnes mortes du Covid-19 dans le pays, le faisant passer de 69 000 à 180 000, sur les recommandations d'un conseil technique, a annoncé la numéro deux du gouvernement, Violeta Bermudez.

"À partir d'aujourd'hui (...), nous allons avoir des chiffres plus exhaustifs et qui seront d'une grande utilité pour la gestion de la pandémie", a déclaré en conférence de presse la présidente du Conseil des ministres.

Selon ce conseil technique, mis en place en avril et composé d'experts péruviens et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de décès dus au Covid-19 s'élevait au 22 mai à 180 764 dans ce pays de 33 millions d'habitants. Le précédent bilan, arrêté dimanche, faisait état de 69 342 morts.

Modification des critères

Le conseil technique a proposé de modifier les critères d'enregistrement des décès après avoir estimé que "la méthodologie actuelle présente des limites qui entraînent une sous-estimation du nombre de morts du Covid-19".

Désormais seront recensées comme "mortes du Covid-19" les personnes remplissant sept critères techniques, dont les contaminations avérées, mais aussi les "cas probables présentant un lien épidémiologique avec un cas confirmé". Sera également pris en compte "un cas suspect de Covid-19 qui présente un cadre clinique compatible avec la maladie".

Le conseil technique est composé de spécialistes appartenant à des entités publiques et à des institutions privées péruviennes ainsi que d'experts de l'OMS.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles