Covid-19 : Pékin approuve un deuxième vaccin fabriqué en Chine

·1 min de lecture

L'autorité chinoise de régulation des médicaments a donné son accord "conditionnel" pour un deuxième vaccin contre le Covid-19, le CoronaVac de Sinovac, a annoncé samedi le laboratoire pharmaceutique chinois. Le vaccin a déjà été utilisé pour vacciner certaines populations "à risque", mais cette autorisation permet de l'utiliser pour le grand public. Une autorisation conditionnelle permet de déployer des traitements d'urgence sur le marché, dans les cas où les essais cliniques doivent encore être poursuivis mais indiquent déjà que ces traitements fonctionneront.

EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 6 février

Les tests montrent un taux d'efficacité globale du vaccin d'environ 50% pour empêcher l'infection

Cette autorisation intervient après plusieurs essais du vaccin, en Chine et dans des pays comme le Brésil et la Turquie, même si "les résultats en termes d'efficacité et de sécurité doivent être encore confirmés", a indiqué Sinovac dans un communiqué. La Chine n'avait jusque là formellement approuvé qu'un seul de ses vaccins fin décembre, mis au point par le laboratoire Sinopharm. Selon Sinovac, les tests à grande échelle au Brésil ont montré un taux d'efficacité globale du vaccin d'environ 50% pour empêcher l'infection, et de 80% pour éviter les cas nécessitant une intervention médicale.


Retrouvez cet article sur Europe1