Covid-19 : pour Pâques, les chocolatiers se lancent dans la livraison à domicile

Sophie Auvigne
·2 min de lecture

Ils se souviennent encore du cauchemar de l'année dernière : les fêtes de Pâques représentent un quart du chiffre d'affaire des chocolatiers. Mais cette fois, les professionnels se sont préparés.

Casque de moto sur la tête, le coursier pousse la porte de la chocolaterie À la Reine Astrid, située rue de Verneuil à Paris. "Je récupère un colis pour Chloé", annonce-t-il à son arrivée. À livrer : un sac rempli de chocolats de Pâques travaillés par l'artisan Christophe Bertrand. "C'est fragile, évidemment, ce sont des chocolats de Pâques... Donc si vous les laissez dans le coffre de la moto... Attention au soleil !", met en garde l'artisan. Le coursier se veut rassurant, "ça sera livré directement."

>> Covid-19 : voici ce que vous avez le droit de faire (ou non) pendant le week-end de Pâques

Une scène que le chocolatier n'aurait jamais imaginée avant le premier confinement
il y a seulement un an. Aujourd'hui, c'est presque classique. Les chocolatiers font partie des commerces autorisés à rester ouverts pour la durée de ce nouveau confinement contre le Covid-19. "Ce sont souvent les grands-parents qui achètent pour leurs enfants qui aujourd'hui expédient aux petits-enfants, donc on fait pas mal de livraisons comme ça, c'est assez marrant, sourit Christophe Bertrand.

"On livre en cachette, on donne ça aux parents discrètement par-dessus le portail de leur maison et il ne faut pas que les enfants voient que Pâques est déjà livré, quelques jours avant les cloches." Christophe Bertrand, artisan chocolatier à franceinfo

"L'année dernière, c'était vraiment émouvant, se souvient le chocolatier. J'ai livré des gens qui étaient tellement émus de recevoir des trucs de leurs enfants, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi