COVID-19 : oui, les femmes enceintes peuvent transférer des anticorps à leurs bébés

Ingrid Bernard
·2 min de lecture
femme enceinte malade

Une nouvelle étude récente publiée dans la revue JAMA Pediatrics confirme qu’un transfert d’anticorps spécifiques à la Covid-19 pourrait bien avoir lieu, à travers le placenta, au cours de la grossesse.

Les chercheurs ont déjà montré que les femmes enceintes atteintes de la Covid-19 ne transmettaient pas le virus SRARS-CoV-2 au fœtus. Une nouvelle étude affirme, de son côté, que les mères qui ont été infectées par la Covid-19 pendant leur grossesse pourraient transférer des anticorps à leur bébé par le placenta.

Pour parvenir à ces résultats, les scientifiques ont prélevé des échantillons de sang de plus de 1470 femmes enceintes à l’hôpital de Pennsylvanie entre avril et août 2020. Ils ont analysé des anticorps spécifiques à la Covid-19 de 83 d’entre elles après qu’elles ont accouché. 87% des nouveau-nés (soit 72 d’entre eux) présentaient des anticorps immunoglobulines G (IgG) dans leurs cordons ombilicaux. La quantité et la nature de ces anticorps dépendaient du type et du nombre d’anticorps trouvés chez la mère pendant sa grossesse. Concernant les 11 bébés testés négatifs aux anticorps, les chercheurs expliquent que leurs mères avaient un taux trop faible d’IgH ou n’avaient produit qu’une faible quantité de ces anticorps.

“Nos résultats démontrent le potentiel des anticorps d’origine maternelle à fournir une protection néonatale contre l’infection par le SRAS-CoV-2”, estiment les chercheurs avant d’ajouter : “Cette étude aidera à améliorer la prise en charge néonatale et la conception des essais de vaccins pendant la grossesse”. Rappelons, en effet, qu’en France, la Haute autorité de santé (HAS), déconseille la vaccination des femmes enceintes et allaitantes, car elles n’ont été que peu intégrées dans les essais cliniques jusqu’à maintenant.

VIDÉO - Confinement : les naissances prématurées en baisse

D’autres études à venir

Les chercheurs ont également confirmé le fait que les mères atteintes de la Covid-19 n’avaient pas transmis le virus à leur bébé. Aucun anticorps IgM, premier anticorps à apparaître dans la réponse immunitaire n’a été retrouvé dans le sang du cordon ombilical. L’étude précise que ces anticorps ne peuvent pas être transférés par l’intermédiaire du placenta.

D’autres études sont toutefois nécessaires afin de déterminer “si les anticorps anti-SRARS-CoV-2 protègent contre l'infection du nouveau-né. Et si oui, à quelle concentration”. Ces études pourraient également mettre en lumière “si la cinétique transplacentaire des anticorps provoqués par le vaccin est similaire à celle acquise naturellement par les anticorps”.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :