Covid-19 : les opposants aux mesures sanitaires se font entendre

Les Pays-Bas n'avaient plus connu ça depuis 40 ans. À Amsterdam, à La Haye, comme à Rotterdam, des opposants aux mesures anti-Covid ont manifesté leur colère, certains d'entre eux profitant même de ces émeutes pour piller des magasins. Partout en Europe, des groupes radicaux et des militants nationalistes font bloc, de Rome (Italie) à Copenhague (Danemark). Et la France est aussi concernée. Un hashtag viral Tous les samedis, Florian Philippot et ses alliés se rassemblent devant le ministère de la Santé, à Paris. Un mouvement qui surfe sur l'exaspération ressentie par une partie de la population. "Pour ne pas aller vers la violence, il va falloir que les gouvernements arrêtent de maltraiter leurs peuples," a clamé le président des Patriotes. Lancé sur les réseaux sociaux, le hashtag #JeNeMeConfineraiPas est devenu viral en quelques heures. Il a trouvé un écho particulier dans la sphère complotiste.