Covid-19 : des opérations de transfert de malades pour soulager les services de réanimation franciliens

Un avion médicalisé s’est posé dimanche 14 mars en fin d’après-midi à l'aéroport de Mérignac (Gironde). Âgés de 33 ans et 70 ans, deux patients atteints du Covid-19 ont quitté le service de réanimation de Meaux (Seine-et-Marne) pour être pris en charge en Nouvelle-Aquitaine, dans le CHU de Bordeaux (Gironde). L’hôpital a dû libérer des lits pour les accueillir. "Les patients qui sont transférés sont transférés dans des conditions de grande sécurité", assure le docteur Laurent Petit, responsable du service de réanimation du CHU de Bordeaux. "Ils vont se retrouver dans une ambiance où la pression Covid est moins importante." "Soulager" les hôpitaux franciliens D’autres malades franciliens devraient être accueillis en Nouvelle-Aquitaine la semaine prochaine, pour soulager la pression sur les hôpitaux d'Ile-de-France. "Il y a une situation de tension forte sur les hôpitaux et les services de réanimation en Ile-de-France, et ces transferts de patients nous permettent de soulager le plus possible ces services de réanimation et ces hôpitaux", a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui était présent sur le tarmac.