Covid-19 : Olivier Véran rechigne à parler d'un "troisième confinement"

franceinfo
·1 min de lecture

Jean Castex a d'abord parlé de "mesures de freinage massives", avant d'évoquer des "mesures de confinement". Lors de la conférence de presse du 18 mars, le Premier ministre et son ministre de la Santé, Olivier Véran, se sont montrés réticents à l'idée de parler d'un troisième confinement, alors qu'un Français sur trois est concerné par les nouvelles restrictions sanitaires face au Covid-19.

>> Covid-19 : seize départements confinés, couvre-feu à 19 heures, vaccin AstraZeneca de retour... Ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

"Vous parlez d'un troisième confinement. Je ne sais pas quel nom il faut donner à ces mesures fortes qui sont prises pour protéger les Français. Mais vous aurez noté qu'il y a une différence notable qui est que nous nous tournons davantage vers l'extérieur", a répondu le ministre de la Santé.

"On se contamine moins à l'extérieur"

"Le principe véritablement, c'est de faire très attention lorsque nous sommes regroupés les uns les autres dans un lieu fermé, familial, personnel, amical, professionnel, mais de pouvoir conserver la possibilité de sortir sans limite. Et la saison, bientôt, on va pouvoir s'y prêter. Ça, c'est un changement qui est notable", a-t-il poursuivi, en arguant que les études montrent "qu'on se contamine moins à l'extérieur qu'à l'intérieur et qu'en fait, les facteurs de risque les plus importants, c'est quand on est regroupé dans une pièce sans masque."

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi