Covid-19 : Olivier Véran envisage un confinement local dans les Alpes-Maritimes

·2 min de lecture

Face à une flambée des cas de covid-19 dans les Alpes-Maritimes, Olivier Véran, en déplacement à Nice, a évoqué la possibilité d'un renforcement du couvre-feu ou un «confinement partiel ou total» dans le département. 

Le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé samedi au préfet et aux élus des Alpes-Maritimes de prendre d'ici à dimanche soir des «mesures complémentaires», comme un renforcement du couvre-feu ou un «confinement partiel ou total», pour faire face à la flambée du Covid-19.

«Je demande au préfet de continuer la concertation (...) avec l'ensemble des élus du territoire pour que, d'ici à la fin du week-end, nous puissions prendre des mesures complémentaires de protection de cette population des Alpes-Maritimes face à cette flambée épidémique. Ça pourrait prendre la forme d'une accentuation du couvre-feu, voire d'un confinement partiel ou total», a déclaré le ministre lors d'une visite à Nice.

Christian Estrosi favorable à l'idée d'un confinement

Le maire LR de Nice, Christian Estrosi, qui a avait applaudi la décision de mettre en place un couvre-feu, s'est dit favorable à l'idée d'un confinement partiel ou total. «Si nous devions aller à un confinement partiel ou un peu plus important dans les jours qui viennent en fonction de l'évolution de l'épidémie, je les soutiendrais de la même manière, par exemple un confinement à l'occasion de chaque week-end», a-t-il déclaré.

Dans les Alpes-Maritimes, le taux de positivité des tests de détection est supérieur à 10%, contre une moyenne nationale de 6% et le taux d'incidence atteignait vendredi les 587 pour 100.000 habitants, selon l'Autorité régionale de santé(...)


Lire la suite sur Paris Match