Covid-19 : il n'y a pas de raison de ne pas vacciner avec l'AstraZeneca, assure l'OMS

·1 min de lecture

L'OMS a déclaré vendredi qu'il n'y avait "pas de raison de ne pas utiliser" le vaccin contre le Covid d'AstraZeneca, après la suspension de son utilisation par mesure de précaution dans plusieurs pays européens. "Oui nous devrions continuer à utiliser le vaccin d'AstraZeneca", "il n'y a pas de raison de ne pas l'utiliser", a déclaré Margaret Harris, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé vendredi au cours d'un point de presse de l'ONU à Genève. Ce vaccin est le seul homologué par l'OMS avec celui de Pfizer-BioNTech, qui repose sur une autre technique.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation vendredi 12 mars

Le vaccin remis en question

Le Danemark, l'Islande et la Norvège ont annoncé jeudi la suspension des injections du vaccin d'AstraZeneca en invoquant le principe de "précaution". La Bulgarie a fait de même vendredi et la Thaïlande a retardé sa campagne. "Les avantages du vaccin continuent de l'emporter sur ses risques et le vaccin peut continuer à être administré pendant que l'enquête sur les cas de thromboembolies est en cours", avait de son côté affirmé dès jeudi soir le comité de sécurité de l'Agence européenne des médicaments.

>> LIRE AUSSI - Coronavirus : il serait "délétère" de "proscrire" le vaccin AstraZeneca

 

Plus tôt dans la journée, l'Agence nationale danoise de la Santé, la première à avoir annoncé une décision de suspension, avait invoqué la prudence face à des "cas graves de formation de caillots sanguins c...


Lire la suite sur Europe1