Covid-19 : il n'y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées, selon la Haute Autorité de santé

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Il n'y a pas lieu en France de vacciner systématiquement les personnes déjà contaminées par le coronavirus, mais rien ne s'y oppose si elles le souhaitent, a précisé la Haute Autorité de santé (HAS), selon un communiqué de presse . Cette précision vient à la suite des recommandations de la HAS le 30 novembre pour la future campagne de vaccination contre le Covid-19.

>> Covid-19 : les dernières informations sur l'épidémie dans notre Direct

Selon la HAS, le "constat scientifique" est "qu'à ce jour les données ne permettent pas de savoir s'il y a un bénéfice à vacciner les personnes qui ont déjà été infectées par le SARS-CoV-2". En conséquence, elle "estime à ce stade qu'il n'y a pas lieu de vacciner systématiquement les personnes ayant déjà développé une forme symptomatique de la Covid-19", dans un avis consulté par l'AFP samedi 19 décembre.

Les Ehpad en priorité

D'un autre côté, la HAS remarque l'absence "d'effet indésirable grave particulier", lorsqu'une personne ayant eu le Covid-19 se fait vacciner. Elle en conclut donc que rien ne s'oppose à une telle vaccination, si une personne contaminée le souhaite, "à l'issue d'une décision partagée avec le médecin".

La HAS a par ailleurs confirmé sa recommandation de vacciner en priorité les personnes âgées dépendantes en Ehpad et les résidents âgés en établissement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi