Covid-19 : de nouvelles restrictions en Israël avec l'envolée des cas de contamination

·2 min de lecture

Mardi 17 août plus de 8.700 nouveaux malades ont été recensés par les autorités sanitaires d'Israël. C'est le chiffre le plus élevé depuis le mois de janvier.

De nouvelles restrictions sanitaires sont entrées en vigueur mercredi 18 août 2021 en Israël. Le pays enregistré le nombre de contaminations quotidiennes le plus élevé depuis janvier malgré une large campagne de vaccination anticovid. L'Etat hébreu a réinstauré l'obligation de montrer un certificat de vaccination ou un test PCR négatif pour se rendre dans des restaurants, hôtels, musées et bibliothèques et assister à des événements culturels et sportifs. Cette mesure s'applique également aux lieux de culte accueillant plus de 50 fidèles, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué, ajoutant que la capacité d'accueil dans les magasins et centres commerciaux était désormais limitée à une personne pour sept mètres carrés.

L'effet du variant Delta

L'Etat hébreu a remis en place à partir de juillet certaines mesures qui avaient été levées en juin, comme l'obligation de porter un masque dans les lieux publics fermés et les bureaux, sur fond d'une hausse du nombre de malades. Mardi, plus de 8.700 nouveaux malades ont été recensés par les autorités sanitaires, le chiffre le plus élevé depuis le mois de janvier. En juin, seuls quelques cas quotidiens étaient détectés.

Israël avait été l'un des premiers pays à lancer, dès la mi-décembre, une vaste campagne de vaccination à la faveur d'un accord avec Pfizer qui lui avait livré rapidement des millions de doses payantes en échange de données sur l'effet et l'efficacité du vaccin sur sa population. Cette campagne avait permis de faire chuter drastiquement le nombre de cas, mais ces dernières semaines les contaminations sont reparties à la hausse avec la propagation du variant Delta chez des adultes non vaccinés mais aussi chez des personnes vaccinées il y a plus de six mois.

Une troisième dose de vaccin contre le Covid-19

L'Etat hébreu a commencé la semaine dernière à injecter une troisième dose de vaccin aux personnes âgées de 50 ans et plus, malgré l'appel de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) en faveur d'un mo[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles