Covid-19 : de nouvelles restrictions annoncées par le chef de l'Etat ?

Partout en France, les conversations tournent autour de la même question : que va annoncer Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée mercredi 31 mars ? "On attend de savoir à quelle sauce on va être mangé : mesures renforcées, mesures durcies ou pas du tout ?", s'interroge une passante. Beaucoup de marchands sur les marchés espèrent ne pas subir le même sort que les magasins. "On espère que les marchés restent ouverts, c'est quand même important", confie un marchand. L'inquiétude se fait ressentir également chez les parents d'élève et les étudiants. "J'espère qu'il ne fermera pas les écoles, car les conséquences peuvent être très grandes pour les enfants", assure un parent d'élève. Mais même si la lassitude se fait ressentir, beaucoup de Français attendent un nouveau tour de vis. La fermeture des écoles envisagée La piste de la fermeture des établissements scolaires est clairement sur la table, explique le journaliste de France Télévisions Guillaume Daret, en duplex depuis le palais de l'Elysée à Paris mercredi midi. Pour alléger la pression sur les hôpitaux, certains poussent pour rendre obligatoire les transferts de patients ou encore faire venir des soignants qui travaillent actuellement dans des zones moins touchées par l'épidémie, assure-t-il. La piste d'un confinement strict comme en mars dernier et également évoquée, mais n'a pas la préférence du chef de l'Etat. Réponses mercredi à 20 heures.