Covid-19 : de nouvelles mutations du virus qui inquiètent

Les Britanniques ont lancé une véritable enquête : ils cherchent la dernière mutation de leur virus du Covid-19, qui a été repérée sur 11 échantillons au milieu de 214 000 prélèvements positifs. Le variant anglais est déjà une mutation du coronavirus. Mais dorénavant, s’y ajoutent des caractéristiques du variant sud-africain et du variant brésilien. Moins de protection contre une réinfection Tous les virus mutent, mais le virus anglais, après sa première mutation, s’est montré plus contagieux. Après cette deuxième mutation, les anticorps seraient moins efficaces et protégeraient donc moins d’une possible réinfection. De plus, les vaccins seront sans doute un peu moins efficaces contre ces nouvelles mutations. Mais le niveau de protection resterait satisfaisant. Le taux d’anticorps reste suffisamment fort pour que l'on soit rassuré. Autre bonne nouvelle : les vaccins ARN Pfizer et Moderna seraient facilement adaptables, selon leurs fabricants, à de nouveaux variants.