Covid : pas de confinement local en Moselle, restrictions en Guadeloupe et Martinique

Source AFP
·1 min de lecture
Galerie d'un centre commercial fermée en raison de la pandémie de Covid-19, à Metz. (Illustration)
Galerie d'un centre commercial fermée en raison de la pandémie de Covid-19, à Metz. (Illustration)

Le préfet de la Moselle, Laurent Touvet, a annoncé samedi 13 février que les écoles restaient ouvertes dans ce département durement touché par l'épidémie de Covid-19, qui ne fera pas non plus l'objet d'une mesure de confinement local pour l'instant, les mesures actuelles apparaissant « à ce jour suffisantes ». « Il n'y a pas de fermeture généralisée des écoles » ni de « confinement » local, contrairement à ce que réclamaient certains élus locaux, a indiqué à l'Agence France-Presse Laurent Touvet.

Il s'exprimait au lendemain d'une visite à Metz du ministre de la Santé, Olivier Véran, qui avait annoncé plus de tests et de vaccins pour la Moselle, un département qui connaît une incidence plus élevée que le reste du territoire, notamment avec une progression du variant sud-africain. Les mesures de lutte contre la propagation du virus (couvre-feu quotidien à 18 heures, fermeture des grands centres commerciaux, port du masque généralisé dans le département?) « apparaissent à ce jour suffisantes », a justifié le préfet.

À LIRE AUSSI Vaccin anti-Covid-19 en Afrique : comment convaincre ?

De « nombreux échanges » avec les pays et départements limitrophes

Ces mesures sont « adaptées à la situation actuelle (?). Si dans les prochaines semaines la situation évolue, elles pourraient évoluer » aussi, a-t-il toutefois indiqué. Vendredi, seulement 100 classes sur 4 000 étaient fermées en Moselle, a indiqué Laurent Touvet lors d'un déplacement samedi matin au CHR de Metz-Thion [...] Lire la suite