Covid-19: une nouvelle mobilisation des opposants au pass vaccinal ce samedi

·1 min de lecture
Des manifestants anti-pass sanitaire rassemblés à Paris le 14 août - Capture d'écran BFMTV

Au total, de 85.000 à 120.000 personnes sont attendues pour cette nouvelle journée de mobilisation, dont de 9.000 à 14.000 à Paris, selon des sources policières.

De nouvelles manifestations des opposants au pass sanitaire sont prévues ce samedi partout au France au moment où le projet de pass vaccinal passe une nouvelle étape à l'Assemblée nationale et alors que des dizaines de milliers de pass sanitaires devraient être désactivés faute de rappel de vaccin anti-Covid samedi, date-butoir fixée par le gouvernement.

En théorie, quelque 560.000 personnes sont susceptibles de perdre leur pass samedi, a indiqué le ministère de la Santé à l'AFP vendredi soir. Mais le chiffre réel est difficile à déterminer.

Jusqu'à 14.000 manifestants à Paris

Au total, de 85.000 à 120.000 personnes sont attendues, dont de 9.000 à 14.000 à Paris, selon des sources policières.

Dans la capitale, plusieurs cortèges seront organisés. Le plus gros devrait être celui du mouvement Les Patriotes, du candidat pro-Frexit à la présidentielle Florian Philippot, qui s'élancera à 14h00 du Trocadéro. D'autres défilés auront lieu à l'initiative de gilets jaunes.

Pour l'exécutif et les forces de l'ordre, l'un des enjeux sera de savoir si la participation est supérieure à la semaine précédente.

Dans la foulée des déclarations d'Emmanuel Macron, décidé à "emmerder" les non-vaccinés, 105.200 manifestants avaient été comptabilisés par le ministère de l'Intérieur dans toute la France, quatre fois plus que les 25.500 de la précédente mobilisation, le 18 décembre.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guadeloupe: le CHU submergé par la vague Omicron, les manifestants toujours dans la rue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles