Covid-19 : une nouvelle enquête sur les origines du virus commandée par l'OMS

Le monde entier attendait leurs conclusions : au mois de janvier dernier, 16 experts mandatés par l'Organisation mondiale de la santé sont venus à Wuhan (Chine) pour tenter de comprendre l'origine du virus du Covid-19. Encadrés en permanence par les autorités et la police, ils n'ont eu qu'un accès limité aux marchés et aux laboratoires de Wuhan. Portant, à la fin de leur mission, leurs conclusions semblaient claires. "Nos recherches suggèrent que la thèse du laboratoire est extrêmement improbable pour expliquer l'émergence du virus dans la population", affirmait Peter Ben Embarek, de la délégation de l'OMS en Chine. Deux laboratoires visés Près de deux mois plu tard, c'est un coup de tonnerre. Le patron de cette même OMS contredit ses chercheurs, mardi 30 mars, et demande à la Chine de nouvelles investigations. Parmi les pistes des experts, deux laboratoires sont en ligne de mire. L'un deux est un laboratoire P4 que la Chine autorise à manipuler des virus parmi les plus dangereux au monde. Ce lieu, hautement sécurisé, ne serait pas assez transparent, selon les spécialistes. Pour l'heure, la Chine n'a pas réagi à la demande de l'OMS.