Covid-19 : la nouvelle attestation à télécharger pour se déplacer

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
Le non-respect des mesures est passible d’une amende de 135 euros (illustration).
Le non-respect des mesures est passible d’une amende de 135 euros (illustration).

Moins strict que les deux premiers, le confinement décrété pour quatre semaines dans seize départements français, et qui a débuté ce samedi 20 mars, impose aux citoyens de se procurer une attestation de déplacement dérogatoire, mise en ligne par le gouvernement sur son site et disponible sur l'application Tous Anticovid, depuis ce samedi matin. Les départements concernés sont les huit d'Île-de-France, les cinq des Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes. Soit 21 millions d'habitants, dont les 12 millions de la région parisienne. Les déplacements interrégionaux sont interdits, sauf pour « motif impérieux ».

Les motifs qu'il est possible de renseigner sont notamment « Activité professionnelle, enseignement et formation », « motif familial impérieux », « achats professionnels et livraisons à domicile », ou encore « activités physiques et promenade ». Les Français résidant dans les seize départements concernés peuvent sortir à l'extérieur « sans aucune limitation de durée », même si ce ne sera possible que « dans un rayon limité à 10 kilomètres » et avec une attestation, selon Jean Castex. Dans l'ensemble de l'Hexagone, le couvre-feu est par ailleurs repoussé d'une heure, à 19 heures. Autre nouveauté : la fermeture de certains commerces, dits non essentiels, qui vont rejoindre bars et restaurants dans la liste des lieux au rideau baissé. Les librairies, disquaires et coiffeurs sont épargnés, de même que les fleuristes, chocolatiers et [...] Lire la suite