Covid-19 : un nouveau variant breton à surveiller

L’alerte a été donnée à la fin du mois de février, lorsque 79 cas de Covid-19 se sont déclarés à l’hôpital de Lannion, dans les Côtes-d’Armor, en Bretagne. Huit malades présentaient les symptômes classiques de la maladie, mais leur test PCR était négatif. Après avoir réalisé une sérologie, une nouvelle souche est apparue, baptisée le "variant breton". "Ce n’est pas à ce stade un variant classé parmi les variants préoccupants", comme le variant anglais, sud-africain, ou brésilien, explique Stéphane Mulliez, directeur général de l’ARS Bretagne. Pas de différences détectées Selon la Direction générale de la Santé, "les premières analyses ne permettent de conclure ni à une gravité ni à une transmissibilité accrues". Mais le fait que les tests classiques ne puissent le détecter inquiète. La souche bretonne est classée dans la catégorie des variants "à suivre" comme environ un millier de nouvelles souches apparues dans le monde depuis le début de l’épidémie.