Covid-19 : un nouveau vaccin produit par des plantes !

Un vaccin contre la Covid-19 d'un genre nouveau est actuellement en phase III et les résultats sont plutôt prometteurs. En effet, il serait efficace contre 5 variants du virus SARS-CoV-2. Son originalité réside sur son mode de production : ce sont des plantes qui fabriquent la fameuse protéine Spike ! De quoi convaincre les opposants aux vaccins utilisant la technologie à ARN messager...

Une équipe de recherche a réussi à produire la glycoprotéine Spike du coronavirus dans des plantes et l’a combiné à un adjuvant nommé AS03 pour former leur candidat vaccin. Pour tester son efficacité et sa sécurité, un essai international de phase III, randomisé avec contrôle placebo a été mené dans 85 centres. Leur résultats ont été publiés dans la prestigieuse revue The New England journal of Medecine (NEJM) le 4 mai 2022.

La moitié des patients inclus a reçu deux injections placebo tandis que l’autre moitié a reçu deux injections en intramusculaire du candidat-vaccin à 21 jours d’intervalle. Tous les sujets inclus (n= 24.141) étaient majeurs ; la moyenne d’âge était de 29 ans. Le critère de jugement principal était la mesure de l’efficacité du vaccin dans la prévention d’une forme symptomatique de la maladie à coronavirus survenant dans les 7 jours après la deuxième injection. L’infection à coronavirus était confirmée par un test PCR.

Un vaccin efficace contre 5 variants !

Au total, 165 personnes ont été testées positives au SARS-CoV-2. Une partie (73,9 %) des prélèvements a pu être séquencée. Le variant Delta était responsable de 56 cas (45,9 %), le variant Gamma de 53 cas (43,4 %), le variant Alpha de 6 cas (4,9 %), le variant Mu de 4 cas (3,3 %), et le variant Lambda de 3 cas (2,5 %).

L’efficacité du vaccin était de :

  • 69,5 % contre les formes symptomatiques de la maladie (toutes intensités confondues) ;

  • 78,8 % contre les formes symptomatiques modérées à sévères de la maladie.

Par ailleurs, aucun cas grave n’est survenu dans le groupe des personnes vaccinées tandis que trois cas graves ont été notifiés dans le groupe placebo. La charge virale était bien inférieure dans le groupe vacciné. Concernant les effets indésirables, ils étaient légers ou modérés et transitoires. S’ils étaient plus fréquents dans le groupe de vaccinés dans les jours suivants l’injection en comparaison avec le groupe placebo (92,3 % versus 45,5 %), l’incidence était similaire dans les...

> Lire la suite sur Futura

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Je le crie avec force : la vaccination est une obligation"

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles