Covid-19 : un nouveau traitement contre le virus ?

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Corona virus

D’après l’équipe de scientifiques, cet antiviral pourrait permettre de contrôler l'infection et sa propagation dans le corps humain.

Les chercheurs rêvent de trouver rapidement un traitement pour se débarrasser du Covid-19. Un sprint dans lequel des scientifiques du monde entier sont engagés. Au Royaume-Uni, des chercheurs de l'Université de Nottingham ont découvert l’efficacité d’une nouvelle propriété antivirale d'un médicament. Ce dernier pourrait permettre de gérer des épidémies mondiales comme le Covid-19. Les conclusions de cette étude ont été publiées dans Virus.

La thapsigargin, un antiviral à large spectre prometteur, serait très efficace contre le virus du COVID-19 (SARS-CoV-2), le virus respiratoire syncytial (RSV) et le virus de la grippe A. Comme les infections virales respiratoires aiguës causées par différents virus sont cliniquement indiscernables, une option serait de cibler différents types de virus en même temps pour améliorer la prise en charge. Cet antiviral pourrait permettre de contrôler l'infection et sa propagation.

Cette étude est un projet collaboratif dirigé par le professeur Kin-Chow Chang et des experts de l'Université de Nottingham (écoles de médecine et de sciences vétérinaires, biosciences, pharmacie, médecine et chimie) et des collègues de l'Agence de la santé animale et végétale (APHA).

VIDÉO - Coronavirus: le point sur la pandémie

Une nouvelle génération d’antiviraux

L'équipe d'experts a découvert que l'antiviral d'origine végétale, à petites doses, déclenchait une réponse immunitaire innée antivirale à large spectre très efficace contre trois principaux types de virus respiratoires humains, dont le COVID-19. Parmi les caractéristiques de ce traitement : une efficacité contre l’infection virale lorsqu'il est utilisé avant ou pendant une infection active, une capacité d'empêcher un virus de se reproduire dans les cellules pendant au moins 48 heures après une exposition de 30 minutes. “Bien que nous soyons encore aux premiers stades de la recherche sur cet antiviral et son impact sur la façon dont les virus tels que COVID-19 peuvent être traités, ces résultats sont extrêmement significatifs”, note le Pr Chang.

Les chercheurs assurent que ce nouveau traitement représente un composé phare dans le développement d'une nouvelle génération d’antiviraux centrés sur l'hôte contrairement aux médicaments antiviraux conventionnels qui ciblent directement le virus. “Bien que davantage de tests soient clairement nécessaires, les résultats actuels indiquent que la thapsigargin et ses dérivés sont des traitements antiviraux prometteurs contre le COVID-19 et le virus de la grippe. Ils ont le potentiel de nous défendre contre la prochaine pandémie de maladie X”, conclut l’auteur.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :