Covid-19 : nouveau tour de vis aux frontières

Le gouvernement durcit les conditions d’entrée pour les personnes venant de pays extérieurs à l’Union européenne. Les voyageurs "devront tout d’abord présenter un test PCR négatif au départ, s’engager à rester isolés pendant sept jours une fois arrivés en France, et à la fin de ces sept jours devront présenter un deuxième test PCR", rapporte le journaliste François Beaudonnet sur le plateau du journal de 20 Heures, jeudi 14 janvier. Si le test n’est pas possible dans le pays de départ, les voyageurs "devront d’abord obtenir un laisser-passer consulaire, se faire tester à leur arrivée en France et enfin s’isoler sept jours dans un hôtel qui leur sera imposé". Les mesures concernent également les Français qui reviennent de l’étranger. Décision le 21 janvier pour les Européens Concernant les pays de l’Union européenne, y compris l’Irlande et le Danemark, deux pays très touchés par la pandémie, "rien n’est décidé". La décision "sera concertée au niveau européen", ajoute François Beaudonnet, et sera ensuite prise "lors d’un sommet qui aura lieu le 21 janvier prochain".