Covid-19 : nouveau tour de vis en perspective ? Macron toujours indécis

Source AFP
·1 min de lecture
Emmanuel Macron a une nouvelle fois justifié sa décision de ne pas avoir reconfiné le pays fin janvier.
Emmanuel Macron a une nouvelle fois justifié sa décision de ne pas avoir reconfiné le pays fin janvier.

La question est sur toutes les lèvres depuis plusieurs jours : va-t-on pouvoir échapper à un renforcement des mesures de restriction sanitaire en place sur le territoire français ? Et ce, alors que l'épidémie de Covid-19 ne semble pas encore faiblir. Jeudi 25 mars, à l'issue du Conseil européen, Emmanuel Macron affirmait que les semaines qui s'annonçaient allaient être difficiles et que de nouvelles mesures seraient à prendre. Mais, pour l'instant, le chef de l'État semble encore indécis. Auprès du Journal du dimanche du 28 mars, il a ainsi expliqué : « Pour les jours qui viennent, nous allons regarder l'efficacité des mesures de freinage et nous prendrons si nécessaire celles qui s'imposent. Mais à cette heure rien n'est décidé. »

Comme lors de sa conférence de presse jeudi soir à l'issue du sommet européen, Emmanuel Macron défend son choix de ne pas avoir reconfiné fin janvier, contre l'avis de nombreux scientifiques. « L'unanimité scientifique n'a jamais été au rendez-vous. Et parfois, les faits du lendemain viennent contrecarrer les certitudes de la veille. Certains nous disaient : ?En février, vous allez prendre le mur.? On ne s'est pas pris le mur. [?] On a pris des mesures proportionnées à la situation. »

Emmanuel Macron confirme : la fermeture des écoles est un « ultime recours »

Concernant les établissements scolaires, le chef de l'État répète que « la fermeture complète des écoles ne saurait être un tabou, mais elle doit demeurer un dernier recours [...] Lire la suite