Covid-19 : un nouveau protocole sanitaire imposé aux écoles

La pandémie de Covid-19 continue de toucher l’Hexagone. Le variant anglais, en particulier, se diffuse plus vite et constitue actuellement 15 à 20% des cas de contamination en Île-de-France. Pour éviter qu’il ne se propage trop vite dans les écoles, le gouvernement impose un nouveau protocole à ces dernières depuis lundi 1er février. Une classe devra ainsi fermer dès qu’un cas du variant britannique sera détecté. Dans une école de Rodez (Aveyron), les élèves se font tester, même si le procédé du test PCR, fait dans le nez, n’est pas une partie de plaisir. Un test plus large des élèves Ces dernières semaines, le collège a observé plusieurs cas positifs, c’est pourquoi il prend maintenant les devants et teste les écoliers. "On les teste et une fois qu’ils ont été testés, on les met dans le hall", témoigne une soignante. Dans une école primaire de Strasbourg (Bas-Rhin), la décision a été prise de fermer toutes les classes, lundi, à cause de la présence de plusieurs cas.