Covid-19 : un nouveau fonds de transition de 3 milliards d'euros pour les entreprises

·1 min de lecture

Le gouvernement français a annoncé mardi la création d'un fonds de transition de trois milliards d'euros pour aider les grandes entreprises et celles de taille intermédiaire (ETI) en difficulté à cause de la crise du Covid-19.

Ce dispositif, qui vient compléter celui des prêts participatifs, "propose une capacité d'intervention en prêts, quasi-fonds propres et fonds propres", d'après le plan d'accompagnement présenté par les ministres de l'Économie Bruno Le Maire et de la Justice Eric Dupond-Moretti.

 

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mardi 1er juin

 

"Maturité indéterminée"

Le fonds sera géré par le ministère de l'Économie qui instruira les demandes, et les apports en quasi-fonds propres ou en fonds propres auront une "maturité indéterminée" avec des taux qui varieront en fonction de la durée du prêt, a précisé Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse.

Ce nouveau dispositif est financé par 1,8 milliard d'euros non consommés sur 20 milliards prévus pour la montée au capital de l'État dans les entreprises en difficulté, par 600 millions de crédits non consommés du Fonds de développement économique et social (FDES) et par 600 millions de crédits nouveaux dans le cadre du projet de loi de finances rectificative qui sera présenté mercredi par le gouvernement, a-t-on détaillé à Bercy.


Retrouvez cet article sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles