Covid-19 : des patients demandent une modification de la liste des personnes vulnérables

·1 min de lecture

Dans le Journal Officiel du 11 novembre dernier, un décret établissant la liste des personnes les plus vulnérables face au risque de forme grave d’infection au SARS-CoV-2 a été publié. Mais bien que cette liste ait été une première fois élargie, des associations de patients estiment que certaines personnes pourtant vulnérables en ont été exclues. Elles envisagent donc de se tourner vers le Conseil d'Etat afin de demander au gouvernement de réviser une nouvelle fois sa copie, apprend-on dans le Parisien.

"Ce décret met en danger le vie de personnes en les privant de la protection dont elles ont besoin" souligne Yvanie Caillé, fondatrice de l'association de patients atteints de maladies rénales Renaloo. Parmi les pathologies "manquantes" , on trouve en effet l’insuffisance rénale de stade 3 à 5, "ce stade étant associé à un sur-risque significatif très élevé".

Outre les pathologies manquantes, les associations (Aider à Aider, AIDES , l’ANDAR, Cancer Contribution, Coopération Patients, France Lymphome Espoir, la Ligue contre l’obésité Renaloo et RoseUp Association) souhaitent que les proches cohabitant avec les personnes vulnérables (les exposant à un risque vital en cas de contamination dans leur foyer) soient intégrées dans la liste. Elles regrettent également que le recours au télétravail soit laissé à la discrétion de l’employeur, ainsi que l’application des mesures de protection renforcées.

"L’objectif de nos associations (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccin AstraZeneka : efficace à 70% et des avantages logistiques
Prévention du suicide : 3 signes qui ne trompent pas chez les hommes
La vitamine D réduirait le risque de cancer grave
DIRECT. Covid-19 en France ce 23 novembre : chiffres, annonces
Covid-19 : l’unité d’isolement Covisan bientôt élargie à toute la France ?